Le bénéfice du sport dans la maladie du Parkinson

C’était en 1817 que la maladie de Parkinson fut découverte et diagnostiquée pour la première fois par James Parkinson. Il s’agit d’un trouble neurologique qui affecte le système nerveux du patient et cause la dégradation progressive et chronique de ses neurones.

Cette pathologie est classée en deuxième position, après l’Alzheimer, des maladies neurodégénératives les plus communes. Bien qu’elle touche une partie minuscule du cerveau, elle a des conséquences sur tout le corps ( motrice, cognitive, émotionnelle…).

Pour pallier aux conséquences de la maladie de Parkinson sur la mobilité globale du patient, les gérontologues conseillent fortement de pratiquer du sport ou n’importe quelle activité physique.

Quels sont les sports et les programmes d’exercices à prescrire pour le malade de Parkinson ? Le sport pourrait-il guérir cette pathologie ?

Voici, dans cet article, le bénéfice du sport sur les malades Parkinson ainsi qu’une liste des sports les plus conseillés.

Les avantages du sport pour les parkinsoniens

Une activité physique pour le malade de Parkinson conjugue aussi bien plaisir et efficacité.

En effet, elle permet de  :

  • Améliorer l’état d’âme général du malade. A rappeler qu’il pourrait être encore sous l’effet du choc de sa maladie.
  • Retarder les effets dégénératifs de la maladie.
  • Lutter contre la flexion qui caractérise les parkinsoniens : jambes et genoux fléchis, et un dos penché en avant.
  • Maintenir l’autonomie des malades. Car évidement, la maladie de Parkinson affecte surtout la motricité des sujets, ce qui agit négativement sur leur dépendance.
  • Prévenir les patients des maladies qui résultent de la sédentarité. En effet, en restant trop longtemps sans bouger, on risque d’être attaqué par l’hypertension, le diabète, problèmes cardiaques…
  • Aider à dormir. Car cette maladie peut entraîner chez certains sujets une insomnie.
  • Les activités manuelles simples permettent d’améliorer la psychomotricité fine du malade.
  • Freiner la progression de la maladie.
  • Le sport aide également à intégrer le malade dans la société et ne pas se sentir isolé du monde grâce à sa maladie.

” Je recommande à mes patients atteint de la maladie de Parkinson d’adopter une pratique régulière de sport. Ceci les aides à maintenir leur autonomie et améliorer leur état psychique.” Affirme le médecin Dr Le Moine lors de la journée mondiale de Parkinson en 2016 à Paris.

De plus, la pratique régulière du sport aide à la prévention de cette maladie pour les sujets non atteints. En effet, l’accompagnant du malade parkinsonien pourrait profiter de la présence de son proche dans le club de sport pour profiter d’une activité sportive.

le Yoga

Quels sont les activités sportives les plus conseillées ?

De plus en plus des centres de gym et de fitness qui proposent des activités sportives destinées aux parkinsoniens. En fait, il est beaucoup plus facile de s’intégrer dans une activité sportive collective que de pratiquer le sport en solo.

Certains médecins prescrivent une pratique régulière du sport à leurs patients atteints de Parkinson. Tout à fait, ces sports permettent de maintenir le tronc posé et luttent contre sa flexion. Ils aident également à maintenir une posture correcte de la personne.

Généralement, le sport introduisant l’équilibre est la meilleure option pour les parkinsoniens. Voici une liste de quelques sports qu’un malade pourrait exercer :

  • Vélo.
  • Taichi.
  • La marche nordique.
  • La natation.
  • Le yoga.

Toutefois, un rythme de 3 à 4 heures par semaine serait très bénéfique. Il ramènerait de bons résultats aussi bien sur le court terme que sur le long terme.

N’hésitez pas finalement de laisser votre avis en commentaire ci-dessous.

Laisser une réponse

Le site Seniors-Only.fr utilise des cookies afin de collecter des statistiques de visites et les partager avec ses partenaires de publicité et analyse afin de proposer des publicités ciblées. En poursuivant la navigation sur le site, vous en acceptez l’utilisation. En savoir plus

OK