Préretraite, retraite progressive : explication et différence

On parle souvent de préretraite ou de retraite progressive. Mais s’agit-il réellement du même dispositif ? En effet, la préretraite est un dispositif permettant aux travailleurs, sous certaines conditions, de partir à le retraite avant l’âge légal. Cependant, la retraite progressive est une forme de retraite à temps partiel.

Si vous souhaitez tout comprendre sur ces deux dispositifs, alors cet article est là pour tout vous expliquer.

Préretraite

De quoi s’agit-il quand on parle de préretraite ? Qui peut en bénéficier ? A partir de quel âge peut-on partir en préretraite ? Si vous vous posez toutes ces questions, alors le paragraphe qui suit répondra à toutes ces questions.

préretraite amiante

Qu’est ce que la préretraite ?

Le dispositif de préretraite a été instauré pour permettre à certains travailleurs d’arrêter de travailler avant l’âge légal de départ à la retraite tout en gardant une rémunération. Il existe deux formes de préretraite : la préretraite amiante et la préretraite entreprise.

Préretraite amiante

Ce dispositif est destiné aux personnes ayant été en contact avec de l’amiante au cours de leur activité professionnelle. Plus précisément, il s’agit des salariés, en particulier, des entreprises de fabrication et de traitement de l’amiante. Mais il inclut, également, les employés de la construction et de la réparation navale ainsi que le personnel portuaire.

Cette procédure permet à ses travailleurs d’arrêter leur travail et percevoir une allocation de cessation d’activité ACAATA. Cette pension est versée jusqu’au départ effectif à la retraite.

Préretraite entreprise

Ce dispositif est communément appelé “préretraite maison”. Il est mis en place dans certaines entreprises françaises afin de faciliter la vie de certains de ses salariés. Les modalités de départ dépendent d’une convention établie avec la Direction Départementale du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (DDTEPF).

Cependant, pour pouvoir en bénéficier, les salariés doivent répondre à certains critères. On peut citer, par exemple :

  • il faut avoir adhéré à un ou plusieurs régimes de Sécurité Sociale pendant au moins 10 ans.
  • il ne doit pas bénéficier d’une pension d’inaptitude au travail.
  • il ne doit pas bénéficier de mesures de reclassement.
  • il ne doit pas bénéficier de la liquidation de la retraite personnelle.

Quel âge pour la préretraite ?

Si les conditions sont réunies, l’âge de départ en préretraite est différent selon la situation. En effet, pour un départ pour cause de maladie liée à l’amiante, le travailleur peut partir à partir de 50 ans. Sinon, pour les autres cas, l’âge de départ est calculé selon la règle suivante : 60 ans moins le ⅓ de la durée de travail dans l’entreprise concernée.

Retraite progressive

On entend parfois parler de retraite progressive mais de quoi s’agit-il réellement ? Est-ce la même chose ou différente de la préretraite ?

retraite progressive carsat

Ce dispositif de retraite est réservé aux salariés du régime général et agricole, aux indépendants et aux cadres. Il consiste à partir à la retraite mais à mi-temps. Plus concrètement, les travailleurs peuvent passer à un contrat à temps partiel, en fin de carrière et avec l’accord de l’employeur. Pour compléter leur salaire, ils percevront, ainsi, une partie de leur pension de retraite.

La retraite progressive permet également aux actifs de toucher une meilleure pension à la retraite. En effet, l’actif continue à cotiser pour sa retraite en validant des trimestre durant la retraite progressive.

Qui a le droit à la retraite progressive ?

Pour pouvoir bénéficier de la retraite progressive, il faut être salarié ou cadre dépendant du régime général, salarié ou exploitant dépendant du régime agricole, artisan, commerçant, industriel ou agent contractuel de la fonction publique.

Les professionnels libéraux peuvent, également, avoir droit à la retraite progressive s’ils exercent une activité salariée en parallèle avec l’activité libérale.

Les fonctionnaires titulaires ne sont plus éligibles à la retraite progressive depuis 2011.

Quand demander la retraite progressive ?

Un actif peut partir en retraite progressive deux ans avant l’âge légal de départ à la retraite. Cependant, ce dispositif n’est pas accessible en dessous de 60 ans.

Pour faire une demande de retraite progressive, il faut s’adresser à la caisse de retraite de votre activité professionnelle. Vu le délai de traitement de la demande, il est préférable d’adresser un dossier complet au moins 4 mois avant la date de départ prévue en retraite progressive. Ainsi, vous pourrez percevoir le complément de votre salaire dès le premier mois de votre départ.

Laisser une réponse

Le site Seniors-Only.fr utilise des cookies afin de collecter des statistiques de visites et les partager avec ses partenaires de publicité et analyse afin de proposer des publicités ciblées. En poursuivant la navigation sur le site, vous en acceptez l’utilisation. En savoir plus

OK